5 règles à respecter pour un investissement locatif rentable

4/5 - (4 votes)

L’immobilier est un domaine attractif qui accueille de plus en plus d’investisseurs. Mais la réussite est réservée uniquement pour ceux qui sont mieux organisés. Pour réussir un investissement locatif, il est nécessaire d’élaborer un plan stratégique. Ce plan est composé des 5 préceptes qui constituent les clés de votre réussite.

Établir vos objectifs

Si vous avez l’ambition d’investir dans l’immobilier locatif, la première étape qu’il faut absolument respecter est de faire le point de vos objectifs. Pourquoi souhaitez-vous investir dans ce domaine parmi tant d’autres ? De quel moyen disposez-vous pour y arriver ?

La réponse à ces différentes questions doit figurer à cette étape. C’est en fonction des objectifs que le plan d’investissement locatif sera élaboré. Certes, le secteur immobilier est un domaine lucratif. Mais il faut éviter d’improviser. Si vous avez moins d’expérience dans le domaine, l’idéal est de solliciter l’expertise d’un spécialiste.

Bien cibler son secteur d’investissement

L’autre étape très importante pour réussir un investissement locatif est le choix de l’emplacement. Vous devez privilégier un cadre agréable. Le choix de l’adresse dépend du type de logement que vous préférez. Si vous voulez investir dans une maison ou dans une grande surface, votre bien est dédié à une famille. Dans ce cas, vous devez choisir un espace proche des écoles ou des crèches.

En revanche, si votre logement est destiné aux étudiants, pensez à la proximité des universités ou privilégiez le centre-ville avec des pôles de transport commun qui relient le campus. Pour mieux jauger l’endroit, mettez-vous à la place du locataire. Vous aurez certainement préféré un cadre aéré où il fait bon vivre et bien sécurisé.

Il est important de tenir compte de la démographie pour votre investissement locatif. Choisissez un emplacement en pleine croissance démographique où la demande en location est très forte. Ainsi, en cas de revente, vous n’aurez pas de difficultés à trouver de preneur. N’oubliez pas les commerces ainsi que les bassins d’emploi. Ce sont deux critères très importants pour un locataire.

Opter pour un logement neuf durable

Selon les normes fixées par les dernières législations, les logements, qu’ils soient dédiés à la location ou non, doivent être construits avec des matériaux sains et plus écologiques. Une construction avec des matériaux de qualité est durable. Elle nécessite moins d’entretien et génère moins de dépenses. Pour rester en phase avec ces règlementations, l’idéal est d’investir dans l’immobilier neuf. Certes, une construction neuve ou un rachat d’un logement neuf est coûteux. Mais vous êtes assuré d’avoir fait un investissement sur de long thème.

Dans ce secteur, le principe de base est de garantir la rentabilité. Mais plus un investissement locatif est rentable, plus vous ferez face aux risques. C’est le cas des petites surfaces. Elles génèrent plus de recettes, mais vous devez faire face à un changement perpétuel de locataires. Ce qui crée plus de vacances locatives et une remise à l’état régulière du logement. Par contre, pour les grandes surfaces, la rentabilité est moins importante ainsi que les risques. Ces logements sont loués par des familles qui durent longtemps. Il aura par conséquent moins de vacances locatives et moins de dépenses liées à l’entretien.

Penser à un système de défiscalisation

Que vous investissiez dans le neuf ou dans l’ancien, vous bénéficiez d’une fiscalisation allégée. Le taux de réduction d’impôts dépend du type de logement. L’investissement locatif qui vous permet de profiter d’une fiscalité favorable est la construction ou le rachat d’un immobilier neuf.

L’avantage est qu’il existe plusieurs systèmes de défiscalisation qui présentent des options très favorables. Entre autres, on peut citer la loi Pinel, le dispositif Censi-Bouvard ou encore le statut LMNP. Les avantages varient d’un dispositif à un autre, de même que les critères. Choisissez donc un plan fiscal qui s’adapte à votre investissement.

Mettez sous gestion votre investissement locatif

Pour sécuriser votre investissement locatif et assurer le recouvrement de vos loyers chaque fin du mois ou chaque fin d’année, selon le contrat, il est recommandé de solliciter les services d’une agence immobilière ou d’une notaire. En choisissant une de ces options, vous vous libérez d’abord de cette charge qui vous permettra de gagner du temps à consacrer à d’autres obligations. En contrepartie, vous payez des honoraires compris entre 5 % et 10 % des loyers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.